Leçons de coaching par ma nièce

Crédit image : Lucy CAMPBELL / www.lupiart.com

Je me souviens du lieu. Ce devait être à la campagne chez mes parents.
Peut-être lors d’une réunion familiale. Je ne me rappelle ni le contexte ni le contenu global de la situation.

De cette journée, je ne garde en tête que l’image d’un regard enfantin dépité déclamant cette phrase :
« Tonton, j’ai besoin d’être encouragée et pas d’être critiquée… »

Ma nièce devait jouer dans le jardin ou y faire des acrobaties. Elle ne devait pas avoir 10 ans. Je ne me souviens plus vraiment de la situation. Toujours est-il que j’ai dû lui faire une remarque. Elle n’a rien dit sur le moment. Quelques instants plus tard, nous nous sommes croisés dans la cuisine. C’est à ce moment qu’elle m’a expliqué son désarroi et m’a indiqué son besoin précédent, à savoir celui d’être soutenue dans son action.
Ce fut là ma première leçon de Coaching par ma nièce.

J’ai trouvé sa remarque pertinente et touchante et me suis rendu compte à quel point mes habitudes comportementales pouvaient s’avérer contre-productives quelquefois, à toujours vouloir stimuler et inciter au dépassement de soi. Car mon intention première était, à mon sens, de l’encouragement. Visiblement, il n’avait pas été perçu de cette manière.
Ce fut là ma deuxième leçon de Coaching par ma nièce.

Il y a un moment opportun pour s’exprimer. Parfois, il est préférable de prendre le temps avant de le faire. Cela requiert d’être à l’écoute de ses émotions, de sa capacité d’expression, de ce que l’on souhaite partager et d’envisager la manière la plus adéquate qui soit.
Ce fut là la troisième leçon de Coaching par ma nièce.

1/ Le rôle du Coach est avant tout un rôle soutenant dans la présence, un point d’appui temporaire de l’accompagnant.
L’encouragement peut se réaliser avec des paroles ou simplement par un regard bienveillant, un sourire complice, une main posée sur l’épaule…

2/ Le rôle du Coach est d’instaurer une écoute active. La notion de retour d’informations (feedback) est ainsi primordiale. A savoir, demander régulièrement à l’accompagnant de s’exprimer sur ce qu’il ressent et de mesurer l’impact d’un propos, d’une réaction, d’un comportement.

3/ Le rôle du Coach est d’être disponible. Et de laisser la liberté et la possibilité à l’accompagnant de s’exprimer quand il le juge opportun.

Chaque situation vécue a le pouvoir de nous rendre compte, de prendre conscience, d’apprendre, encore et encore… Toujours et toujours…

La vie est pleine de surprises. Pour ceux et celles qui y sont attentifs, elle est source d’enseignement permanent. Parfois sous les traits d’une petite fille…

Eloïse, je t’aime…

Eric

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le publier sur votre blog, le partager sur Facebook et LinkedIn, cliquer sur le pouce pointé ou sur « J’aime » et laisser un joli commentaire plus bas.

Crédits image : Lucy CAMPBELL / http://www.lupiart.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s