Eloge de la lenteur

Aujourd’hui, pour la première fois, je suis resté immobile sur un tapis roulant. Cet après-midi dans les couloirs de la gare Montparnasse, je me suis ainsi tenu debout aux côtés de ma valise sur le fameux tapis mécanique horizontal roulant au ralenti. Vous savez la longue, longue, longue, très longue ligne droite (plus de 180Lire la suite « Eloge de la lenteur »

(Re)-prenons conscience de notre pouvoir, devenons autonomes !

La peur est mauvaise conseillère et les conséquences peuvent être désastreuses. Les exemples historiques à grande échelle ne manquent pas, tout comme les « gouvernants » qui savent user de cette émotion pour diriger les collectifs. Et les sollicitations extérieures quotidiennes nourrissant la peur sont tellement nombreuses que nous vacillons facilement… Notre vie personnelle s’en trouve égalementLire la suite « (Re)-prenons conscience de notre pouvoir, devenons autonomes ! »

Arbre et cendres : la mort re-devient naturelle

Un dinosaure s’en est allé retrouver les étoiles. Un membre de ma famille, rescapé, survivant à de nombreuses opérations chirurgicales, cancers et autres chimiothérapies, a décidé qu’il était temps de quitter son corps physique. Je me suis réjoui de participer à la cérémonie. C’est un moment pendant lequel je saluerai et célébrerai ainsi son départ.Lire la suite « Arbre et cendres : la mort re-devient naturelle »

Vivre l’instant présent : à la lueur des phares

Je me rendais au Luxembourg en voiture et la nuit était tombée. Je roulais alors en pleine campagne sur une route départementale, les phares du véhicule en position « feux de croisement ». Ce qui me permettait de voir uniquement à quelques mètres devant la voiture. Je me suis demandé pourquoi je n’avais pas encore utilisé lesLire la suite « Vivre l’instant présent : à la lueur des phares »

Devient-on nomade ?

« Comment devient-on nomade ? » m’a-t-on récemment demandé. J’ai en effet expérimenté le nomadisme urbain de 2013 à 2016. Expérience qui s’est ensuite muée en semi-nomadisme, ma vie d’aujourd’hui. C’est un désir, une force intérieure qui me pousse à me déplacer et aller à la rencontre d’autres environnements. Je me suis rendu compte que cet étatLire la suite « Devient-on nomade ? »

3 clues for coaching watching « Star wars : the last Jedi » !

It’s been a great pleasure for me to be invited by my sister and my brother-in-law to go the movies and to watch the last part of Star wars : « the last Jedi ». I am still fond of movie and always interested in receiving « messages » or clues that would help me to grow. 😉 EvenLire la suite « 3 clues for coaching watching « Star wars : the last Jedi » ! »

Faisons la Révolution : la Révolution intérieure !

« Les Français aiment la révolution mais n’aiment pas qu’on la fasse à leur place », réplique pleine d’à propos d’un procureur de la République à l’encontre d’un des membres d’Action directe, groupe terroriste français actif dans les années 80 (voir l’excellent film « A.D. : la guerre de l’ombre » de Laurence Katrian). Alors que les Français seLire la suite « Faisons la Révolution : la Révolution intérieure ! »

Etre Roi et citoyen !

Lors de ma dernière étape en Lorraine, j’ai retrouvé le livre « Post-Scriptum sur l’insignifiance » de Cornélius CASTORIADIS. Je décidai de l’ouvrir de manière hasardeuse et suis tombé sur la page suivante :  » il y a la merveilleuse phrase d’Aristote répondant à la question  : « Qui est citoyen ? Est citoyen quelqu’un qui est capableLire la suite « Etre Roi et citoyen ! »

La La La La Land : why do you have to watch it ?

I went on Sunday afternoon to watch a movie with a friend of mine I suggested her to : La La Land. The small theater was crowded by every ages and the atmosphere peaceful. At the end of the movie, the atmosphere was friendly, peaceful and happy. Personally, I was completely delighted ! I feltLire la suite « La La La La Land : why do you have to watch it ? »

Au-delà des nuages, brille le soleil

Ce matin, je suis sorti et j’ai regardé le ciel : les nuages étaient gris et bas et recouvraient entièrement le ciel. Je décidai pourtant de partir en ballade à pied à la découverte du Mont Orchez depuis le fond de la vallée clusienne (env. 900 m de dénivelé). Il faisait gris, froid et humide.Lire la suite « Au-delà des nuages, brille le soleil »