Valeurs amérindiennes

Extraits de « L’âme indienne » de Charles Eastmann

  • P14

– Appréhension des réalités naturelles
– Communication avec la nature et respect
– Art d’observer la vie de tous les êtres animés et de se mettre à l’écoute des mille secrets du monde des animaux et des plantes

  • P15

– Le contact avec les esprits des plantes et des animaux donne lieu à une médecine spirituelle de type shamanistique. Le pouvoir y est directement fonction d’une véritable consécration à l’esprit de l’animal, lequel suppose pureté d’intention et respect religieux

  • P16

– Contact avec la nature vierge façonne l’âme -> attitude de recueillement, de gravité et de contemplation
– Solitude et silence de l’âme solidaires d’une attitude de vigilance intérieure et de réceptivité aux leçons de la nature
– Respect de soi, sens de la dignité = attitudes physiques et morales de réserve, détachement, de majesté, de générosité

  • P17

– Ethique spirituelle du samouraï japonais
– Le corps se trouve fort respecté par l’indien et soumis à une ascèse du comportement des plus strictes: l’éducation de l’âme ne saurait être indépendante de l’éducation physique.

– Culture du corps + attention portée à son développement et à sa vigueur = maîtrise de soi

– Réserve = respect du sacré

– Détachement = Renoncement, Apreté méthodique, Impératif intérieur destiné à l’affermissement du caractère par un développement de la conscience concrète du caractère transitoire de nos possessions et de l’omniprésence inéluctable de la mort

– Générosité = Face positive du détachement, mépris des possessions et des richesses

  • P37

– Le culte du grand mystère était silencieux, solitaire, libre de toute recherche de soi.

– Hambeday ou retraite religieuse est une étape de la vie d’un jeune homme

– mocassin + pagne
– nu & debout, silencieux et immobile
– 2 ou 4 jours
– purification bain de vapeur
– sommet le plus noble, cime la plus imposante
– objets symboliques (poudre de couleur, tabac)

  • P41

– Nourriture est un bien, la surabondance un mal mortel
– amour est un bien, luxure un mal destructeur
– promiscuité = perte de force spirituelle
– vivre en plein air = force magnétique et subtile qui se concentre dans l’état de solitude et se dissipe rapidement dans la vie de groupe

Conférence de Jerry DUNSON à la Villette le 30/01/2016

  • Tambour

    – rythme du battement du coeur, du créateur

    – vibrations = offrandes aux esprits

  • Be a simple man

  • Nature

    – propre langage

    – végétaux, minéraux, animaux

  • Questions

    – Who am I ? être spirituel

    – What am I ? valeurs

    – Why am I ?

  • Valeurs

    – Vrai

    – Respect

    – Amour